Print This Post
Quand l’enlèvement des voitures n’est pas fait à Bordeaux …

Dans une impasse bordelaise, la situation est devenue assez cocasse. L’enlèvement des voitures à Bordeaux n’est pas suivi …

Stationnement gênant, qui s’en occupe ?

Des voitures, systématiquement mal stationnées à l’entrée de l’impasse, empêchaient le passage des camions poubelles. Les éboueurs finissaient donc soit par abandonner et passer à la rue suivante, soit par ramasser toutes les poubelles d’un coup, réduisant à néant le tri fat au préalable. Les riverains se retrouvaient donc bien souvent avec des poubelles toujours pleines. Pour une fois que se sont les usagers qui demandes l’enlèvements des voitures !

Ils ont entrepris des démarches, ont averti à la fois la mairie, puisqu’elle gère le stationnement, et la CUB (Communauté urbaine de Bordeaux) qui gère le ramassage des ordures. Mais rien n’y a fait. Les véhicules gênants n’ont pas été sanctionnés, ni enlevés. D’un côté de la route, le trottoir a été élargi et des arbres ont été plantés, mais des voitures continuent se garer sur l’autre trottoir. Il est bien de constater que pour une fois une municipalité s’abstient d’enlever des voitures, mais quand les riverains s’en plaignent…

Les riverains n’en peuvent plus

Alors les riverains ont prix les choses en main : ils ont placé des jardinières de fleurs sur l’emplacement qui posait problème, pour décourager les automobilistes souhaitant s’y garer. Comme quoi, quand personne ne s’occupe de l’enlèvement de véhicules gênants, il y a parfois d’autres solutions.

S’il est interdit d’encombrer la voie publique, ce qui est le cas avec les jardinières de fleurs, la mairie comme la CUB sont trop heureuses de s’être débarrassées du problème pour s’en plaindre…