Print This Post
A Lignières-Orgères, la forêt entière devient fourrière

Les News-enlevement epave 31-05-2013

 

A Lignières-Orgères, la forêt entière devient fourrière

A Lignières-Orgères, la fourrière automobile pose problème. Il semblerait en effet que le propriétaire des lieux s’étale hors de la parcelle de terrain qu’il devait consacrer à son activité d’enlèvement d’épaves.

L’enlèvement d’épaves dont le décor dérange…

Les voisins se disent très mécontents de la gestion de l’enlèvement d’épaves, principalement du lieu de stockage. Non seulement cela leur gâche le décor et représente une véritable pollution, mais également parce que les lieux deviennent insalubres. Une voisine affirme même que les rats et la piètre allure des environs l’empêchent de vendre sa maison, pourtant coquette.

De son côté, la société d’enlèvement d’épaves soutient avoir planté des arbres pour dissimuler les carcasses de voitures à la vue du voisinage. L’entrepreneur affirme également que cette situation est temporaire, puisque ces véhicules entassés sont, selon lui, destinés à être vendus d’occasion. Ces voitures ne sont-elles pas des épaves ?

La préfecture a tranché

Deux amendes ont déjà été imposées à la société d’enlèvement de véhicules, l’une de 50 000 euros et l’autre de 7 000 euros. L’argent ainsi récolté servirait à enlever les voitures stockées dans des zones pour lesquelles la société n’a pas obtenu d’autorisation. Mais l’entrepreneur ne s’en tiendra pas là : il a l’intention de faire annuler les deux arrêtés qui le contraignent à payer !