Print This Post
Le marché de l’enlèvement des épaves en Ile de France

Les News-enlevement epave 01-09-2012

 

Le marché de l’enlèvement des épaves en Ile de France

Dans de nombreuses villes de l’Ile de France, le nombre de véhicule hors d’usage et d’épave augmentent d’année en année. Sur tout le territoire français, 1,5 millions de véhicules arrivent en fin de vie chaque année engendrant près de 2 millions de tonnes de déchets comme les pneus, les batteries, les huiles, les éléments de carrosserie, les pare-chocs mais aussi d’autres liquides. Ce qui fait que l’enlevement d’épave est un marché en plein essor et pas seulement en Ile de France avec un chiffre d’affaires annuel près de 5 milliards et plus de 9 000 emplois générés par le secteur. Pour acheminer un vehicule hors d’usage vers un centre de démolition agrée ou une casse auto, le propriétaire pourra faire appel à une entreprise d’enlevement d’épave. Le marché de l’enlevement d’épave a été surtout favorisé par la sanction de 75 000 euros d’amende en cas d’abandon de VHU dans la nature.

 

En Ile de France particulièrement, de nombreux véhicules abandonnés, en stationnement abusif, en état d’épavisation sont visibles dans les coins de rue sans parler des véhicules volés laissés dans la nature. L’enlevement de ces véhicules pour leur destruction est obligatoire selon l’Article L325-1 du Code de la Route et les Articles L541-1 à L541-8 du Code de l’Environnement. Le nombre de VHU et d’épave en Ile de France a fortement augmenté ces dix dernières années. A titre d’exemple, le nombre de véhicules enlevés était de 430 à Villeneuve-la-Garenne en 2003 tandis que l’Aulnay-sous-Bois enregistrait plus de 500 enlevement d’épaves. Cette situation a boosté la place que tiennent les sociétés d’enlevement d’épave en Ile de France. Les franciliens peuvent actuellement compter sur les quelques dizaines de services d’enlèvement d’épaves repartis dans le département de la seine saint denis, hauts de seine, essone, val d’oise, val de marne, yvelynes, paris, etc.