Print This Post
Les voitures d’un garage auto enlevées

Les News-enlevement epave 10-12-2012

 

Les voitures d’un garage auto enlevées

Cela fait plusieurs mois que les habitants de la rue Eugène-Sue à Vigneux, située en région parisienne, se plaignent du bruit et de la place qu’occupe sur la chaussée Nikos Préparation. Il s’agit d’un garage spécialisé dans le tuning. Ce commerce dispose de cinq places de parking, mais celles-ci ne sont pas suffisantes pour soutenir le flux de la clientèle ou pour garer les véhicules confiés au garage. Une entreprise d’enlèvement de voitures a été mandatée par les forces de police pour embarquer des véhicules !

Le garagiste s’oppose à l’enlèvement des véhicules

Le trois octobre, des policiers ont donc fait enlever les véhicules stationnés dans la rue Eugène-Sue. Mais Nicolas Dupuy, le garagiste, ne s’est pas laissé faire. Il est aisé de le comprendre, puisque cinq des véhicules de son garage ont été enlevés, et il n’avait pas envie de payer les frais de fourrière et d’amende pour ceux-ci !  Il est ainsi resté campé devant les véhicules confiés à son garage, et a été interpellé par les autorités pour rébellion, outrage, et entrave à l’enlèvement de voitures.

Le maire avait promis de les protéger

Cependant, selon sa femme, le maire de Vigneux s’était engager à les laisser exercer leur activité sans problème, en attendant de trouver un autre emplacement pour leur garage. Le couple a repéré un local à Varennes-Jarcy, mais ne dispose pas encore de l’argent nécessaire.

Des voitures peuvent elles être enlevées d’une simple plainte ou l’embarquement des véhicules doit-il être validé par la municipalité ? Quoi qu’il en soit, les voitures du garage auto ont été enlevées pour motif de gêne, comme l’auraient été des épaves.